Archives de Catégorie: union

Par défaut

3152292486_1_2_ePXVDxNw

Où est tu mon bon ami quand j’ai tant besoin de toi?
Où est tu mon doux quand mes bras te réclament?
Où es tu amoureux lorsque mes yeux se languissent de toi?
Où est tu poète quand en moi bout mon âme?

Je te vois partout où se pose mes yeux
Je te vois dans chaque choses qui ravivent mon cœur
Je te vois construire mon bonheur
Je te vois à chaque rue, à chaque lieux

Mon roi qui a su reconquérir mon âme
Tu as le plein pouvoir en mon royaume
Je te lègue tout ce que je suis, sans larmes
A tes pieds, le front au sol, je baisse les armes

Je ne suis plus rien, je suis à toi désormais
Plus aucun mal ne peut m’arriver
Prés de toi, je serais en paix
Que je t’aime, toi, mon Bien Aimé.

Mary

09/11/2014

Publicités

Renaissance

Par défaut

10717654_512048735599073_2127411005_n

Je me maquillais

Je me coiffais

Je me parais

Je m’apprêtais

Pour un roi

Que nul ne connait

Que seul mon cœur reconnait

Un roi paré de mille parfums

Qui subliment mon âme

Un roi que son seul sourire

Anime les ruines les plus fumantes

Un roi que son seul rire

Réveille le plus fiévreux des malades

Un roi dont l’éclat ne terni jamais

Un roi à qui je confie mes armes

Un roi pour qui j’abdique

Qui a prit le contrôle de tout ce qui compose mon être

Qui m’ausculte et me soigne

Qui connait chaque recoin, chaque niche

Que comporte mon cœur

Un roi que nul doute n’assaille

Un roi qui a le plus merveilleux des Royaumes

Puisque j’en fais partie

Je t’aime au delà des limites et des frontières

Je t’aime au delà du temps et des mouvements

Je t’aime au delà des espaces et des horizons

Je t’aime par delà les landes et les champs

Je t’aime par delà la langueur et mes frayeurs

Je t’aime par delà mes doutes et ma raison

Je t’aime, Toi, qui es venu sur ma route

Quand tout finissais par s’assombrir

Quand mon cœur allait finir par mourir

Tu as levé le rideau qui s’abaissait

Sur cette pièce que je clôturais

Tu m’as élevé vers le ciel

Pour un renouveau éternel

Mary

09/11/2014

Le Renouveau

Par défaut

images

Mes bras se lèvent vers ta direction
le vent balance mes cheveux
Au bout du tunnel
ta voix je l’entends qui m’appelle
et mon cœur te chante
la plus langoureuse des mélodies
Tu es l’amour de toute ma vie
et tout les esprits qui te hantent
se tordent et hurlent de douleurs
ils voient la venue proche de l’Heure
Où ils seront anéantie.
Combien de fois j’ai crié
que rien n’est impossible
En l’Amour j’ai cru et espéré
et en moi une voix à peine audible
Me confortait que tu existais.

Oh Mon Dieu je suis à genoux
Devant tant de Miracles
Nul doutes en ta Puissance
Nul doutes en ta Clémence
Mon âme rayonne par toutes ces louanges
Je te suis dévouée O mon Seigneur
Dans la nuit noire tu as écouté
Mon coeur en pleurs
qui quémandait l’union avec mon Bien Aimé
O mon Dieu toi seul répond à l’Appel
De ton Serviteur fidèle.

Lire la suite

Pardonne-moi

Par défaut

Je marche le long d’une rivière. Le Soleil inonde mon visage et fait plisser mes yeux. Une chaleur puissante et enivrante. Je laisse mes pensées s’écouler aux grès du courant. Mes pas sont langoureux, mon corps flotte. J’entends cette complainte en mon âme qui résonne. Cette mélancolie m’entoure si doucement. Le sourire aux lèvres, je me laisse aller. La brise fraîche se lève. Je suis emportée. Ô prince, tu as décoché ta flèche, tu l’as laissée me transpercer en plein cœur.Telle une gazelle, je m’effondre. Tu clames mon nom mais le souffle chaud du désert l’emporte au loin. Mon âme se sépare du corps. Je ne suis plus palpable. Une brume seulement qui s’envole dans les cieux. Je disparais à tes yeux mais je reste présente. Je parcours la terre aux grés des vents. Parfois tempétueux, parfois cléments. Je m’émeu de l’innocence d’un enfant, de son sourire délicat. J’apprécie les regards amoureux échangés. Je suis charmée par les chants et danses des troubadours. Je ris avec les rieurs et pleure avec les offensés. J’observe et récolte les perles de lumières.

Mon ami, mon doux, mon bien aimé. Je ne t’appartiens pas en vérité. J’appartiens à l’univers tout entier. Je ne suis rien, je ne désire rien. Seulement donner et rien regretter. Mon seul souhait, est de rejoindre les jardins d’Eden. J’aimerais défaire les chaines, libérer les prisonniers, effacer les ombres, répandre des éclats de Soleil d’or, voir la Lumière inonder les cœurs. lepasseurdevronique Mary 26/09/2014

Promesses

Par défaut
36103901
Nous sommes liés, cela on ne peut en douter
Mais le lien qui nous unit doit être épuré
J’ai besoin d’amour. L’amour c’est ma vie
Mais je ne veux que d’un amour divin
celui qui me rapproche de mon Seigneur
celui qui me rassure et m’apaise
Et la flamme qui m’a animée
ces derniers jours était une flamme incendiaire
J’étais prise de tourments, et il a fallut me réfugier
Dans mes prières pour retrouver la paix
Je veux que nous nous aimions
je veux que nous nous unissons
à la condition que notre amour soit
le plus beaux chants céleste
le plus rayonnant des soleils
Qu’il ne soit là que pour servir Dieu
la vie est un équilibre
à mi chemin entre la crainte et l’espoir
Peu être j’agis ainsi car je ne suis pas parfaite
évidemment! il se doit alors que je me protège 🙂
Nous protège
Ainsi, soit mon compagnon, mon ami,
sur ce chemin prodigieux
Où nous sera conter les jours heureux
Vers l’Amour ultime plus que Radieux
Celui de notre Seigneur Miséricordieux
Mary
25/09/2015