Archives Mensuelles: novembre 2014

Une pause

Par défaut

article2

Je prends une pause, juste un temps
Me poser en douceur, un instant
Sans regret, prés du ruisseau enivrant
Je l’observe, il s’écoule lentement
Cristallin, son chant est un émerveillement…

Ce matin, j’ai envie de glisser dedans
Laisser l’eau me refroidir promptement
Et je respire une dernière fois longuement
Avant de plonger mes pieds subitement
Le liquide clapote sur mes mollets gentiment
Je souris, c’est drôle, c’est si amusant,
Je suis debout, danse, au grès du courant
Qui m’emmène vers son lit plus profondément
Cette union qui se fait délicate et posément
Peu à peu j’en oublis le corps, l’eau est mon élément
Dans ce lit je m’y repose sereinement
Les yeux ouverts, regardent le rêve secrètement…

Quelque part, encore, étrangement, les amants
Vivent cachés et voguent par enchantement
Vers le rivage bleu qui les attend depuis si longtemps

Mary

25/11/2013

anime-fille,-riviere,-femme-dans-leau,-papillons-197247

Publicités

La Colère

Par défaut

texte de concours 2013

téléchargement

Sentiment dévastateur qui me broie de l’intérieur

Sève amer et âpre jaillissant de mon cœur

S’écoulant peu à peu dans mes veines gonflées

Sentant une ardente brûlure s’installer

Ce venin malsain qui éveille une fureur

Incontrôlée. Ce corps assaillit de douleurs

Laisse le poison rageur en moi s’immiscer

Mon esprit est confus. Ma raison rejetée.

La colère explose telle une folie

Elle change l’âme en véritable furie

C’est une arrogante tempête sans pitié

Détruisant sans remords des années d’amitiés

L’ouragan passe d’un seul coup et soudain retombe

Un champ de ruines, où plane le sanglot des ombres

Mary

07/2013

Par défaut

3152292486_1_2_ePXVDxNw

Où est tu mon bon ami quand j’ai tant besoin de toi?
Où est tu mon doux quand mes bras te réclament?
Où es tu amoureux lorsque mes yeux se languissent de toi?
Où est tu poète quand en moi bout mon âme?

Je te vois partout où se pose mes yeux
Je te vois dans chaque choses qui ravivent mon cœur
Je te vois construire mon bonheur
Je te vois à chaque rue, à chaque lieux

Mon roi qui a su reconquérir mon âme
Tu as le plein pouvoir en mon royaume
Je te lègue tout ce que je suis, sans larmes
A tes pieds, le front au sol, je baisse les armes

Je ne suis plus rien, je suis à toi désormais
Plus aucun mal ne peut m’arriver
Prés de toi, je serais en paix
Que je t’aime, toi, mon Bien Aimé.

Mary

09/11/2014

Renaissance

Par défaut

10717654_512048735599073_2127411005_n

Je me maquillais

Je me coiffais

Je me parais

Je m’apprêtais

Pour un roi

Que nul ne connait

Que seul mon cœur reconnait

Un roi paré de mille parfums

Qui subliment mon âme

Un roi que son seul sourire

Anime les ruines les plus fumantes

Un roi que son seul rire

Réveille le plus fiévreux des malades

Un roi dont l’éclat ne terni jamais

Un roi à qui je confie mes armes

Un roi pour qui j’abdique

Qui a prit le contrôle de tout ce qui compose mon être

Qui m’ausculte et me soigne

Qui connait chaque recoin, chaque niche

Que comporte mon cœur

Un roi que nul doute n’assaille

Un roi qui a le plus merveilleux des Royaumes

Puisque j’en fais partie

Je t’aime au delà des limites et des frontières

Je t’aime au delà du temps et des mouvements

Je t’aime au delà des espaces et des horizons

Je t’aime par delà les landes et les champs

Je t’aime par delà la langueur et mes frayeurs

Je t’aime par delà mes doutes et ma raison

Je t’aime, Toi, qui es venu sur ma route

Quand tout finissais par s’assombrir

Quand mon cœur allait finir par mourir

Tu as levé le rideau qui s’abaissait

Sur cette pièce que je clôturais

Tu m’as élevé vers le ciel

Pour un renouveau éternel

Mary

09/11/2014